Thursday, September 23rd, 2021

Osez mais dosez !

Lorsque votre grossesse est déclarée par un médecin, encore plus si elle est multiple, gardez en tête que « grossesse à risques » ne veut pas nécessairement dire « maladie », même doublement surveillée. Un rythme d’activité physique raisonnable est nécessaire pour ne pas induire de problèmes.

Pour plus de précision, au début de votre grossesse, mémorisez une limite fixée à deux heures. C’est une astuce communiquée lors d’une conférence à laquelle j’ai assistée, organisée par l’association « Le grand forum des tout-petits » ; deux heures (maximum) de sédentarité (alitement ou station assise) et deux heures d’efforts physiques (dégressives et de moins en moins intenses). A doser en fonction de votre besoin, bien évidemment, mais n’empêche, je vous conseille de garder cela en tête !

Plus encore que pour une grossesse unique, les sports à risques sont bien sûr proscrits ; sport de glisse, équitation, sport mécaniques ou tout autre geste induisant un effort trop invasif pour le confort des multiples fœtus. En tous cas, le dosage des activités physiques en fonction des circonstances est vraiment l’affaire de chacun et doit être pris au sérieux par tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *